AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Top partenaire

C'est moi que voilà inspecteur gadget feat. Ethan
 :: Monde RPG :: San Francisco :: Quartier Résidentiel

Alexie S. Blackwell

Messages : 116
Points RPG : 194
Date d'inscription : 21/06/2018
Age : 27
Localisation : en train de te mettre les menottes

Livre des ombres
RPG/pouvoir:
Pouvoir:
Objets spéciaux:
avatar
Sorcière
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juin - 13:52

C'est moi que voilà inspecteur gadget
ETHAN && ALEXIE
Une journée musclée comme elle les aime. Accompagnée de son acolyte, elle entra dans une maison qu’elle n’aura jamais les moyens de se payer. Ils venaient d’être appelés pour un meurtre, sanglant apparemment. Le café, ce n’est pas encore pour maintenant lança-t-elle à Ethan tout en sortant de la voiture. En passant le pallier, Alexie pouvait déjà sentir l’odeur de la mort et du sang. Plus elle avançait, plus cette sensation se faisait oppressante, malsaine. Il n’était pas très difficile de trouver le cadavre, il suffisait de suivre les tâches de sang. L’odeur ne l’importunait pas, ce qui n’était pas le cas de tous puisque certains se couvraient le nez avec un mouchoir. Alexie examina le cadavre, qui devait être en train de pourrir depuis plusieurs jours, il y avait deux blessures dans le cou, et le visage de la victime semblait être figé dans la douleur. qui est cette femme ? quelqu’un lui répondit qu’il s’agissait de la femme d’un riche homme d’affaire de la ville, connue pour organiser des soirées de charités et pour venir en aide aux orphelins ; ce qui eut pour réaction de faire sourire Alexie. Personne ne peut être aussi bienveillant sans cacher quelque chose. qui a trouvé le corps apparemment il s’agissait du jardinier qui vient une fois par semaine, mais en ce moment il était impossible de l’interroger car il était en train de vomir ses tripes dans l’un des toilettes de cette merveilleuse bâtisse.

C’est à ce moment-là qu’un flic s’approcha d’elle pour lui montrer une boîte avec dedans des objets ésotériques. Alexie prit des gants afin de les contempler, des objets pas forts ragoûtants, cuisse de grenouille, cœur de je ne sais quoi, plantes. et bah on dirait qu’on vient d’assassiner ma sorcière bien aimé dit-elle en levant les yeux au ciel. Le mari où est-il ? On lui répondit qu’une équipe était en train de l’attendre à l’aéroport puisque ce dernier revient de voyage d’affaire. Cette maison doit être sécurisée, il doit y avoir des caméras, j’aimerais avoir les films ainsi que la liste des appels téléphoniques passés ces deux derniers mois… sur mon bureau dans deux heures ordonna t-elle en se rapprochant à nouveau du cadavre. qu’est-ce que tu en penses Ethan… il y a également des marques de strangulation au niveau de la nuque dit-elle en pointant l’endroit du doigt.  

code by bat'phanie

Ethan Williams

Messages : 146
Points RPG : 244
Date d'inscription : 24/06/2018
Localisation : Derrière toi ?

Livre des ombres
RPG/pouvoir: 100
Pouvoir:
Objets spéciaux:
avatar
Membre de la triade
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Juil - 5:59
C'est moi que voilà inspecteur gadget

Parfois, je me demande pourquoi je suis entré au FBI. Un démon qui enquête sur des meurtres, qu'il aurait pu commettre soi-même, et qui arrête les méchants. Tout à fait normal. Je me battais depuis des siècles contre les bénéfiques et à cause d'un pacte qui n'était pas tenu, je devais faire l'inverse. Enfin, je m'arrangeais le plus souvent possible pour que ce soit de simples humains qui prennent à la place des démons lorsque c'était eux qui commettaient les crimes. Les mortelles étaient aussi cruelles que nous quand il s'agissait de meurtre.

Cela faisait quelque temps que les meurtres augmentaient et que nous devions intervenir. Aujourd'hui, je me retrouvais dans une belle et grande maison en compagnie d'Alexie et une riche femme morte. Pendant que ma partenaire posait des questions au sujet de cette femme, j'observais la pièce et les taches de sang un peu partout. J'ignorais les autres personnes dans cette pièce, qui n'arrivaient pas à supporter l'odeur qui y régnait. Avec le temps, l'odeur des cadavres ne m'atteignait même plus, mais celle du sang me plaisait. Pas comme pour un vampire qui sent le sang comme un repas, mais plutôt comme un parfum de victoire.

J'écoutais tout ce qu'Alexie disait avant de m'approchais du cadavre. Un des policier apportait une boite qu'il tendait à ma coéquipière. Alexie n'avait pas tord en parlant de sorcière, vu le contenue de cette boîte. Il resté à savoir si elle était du côté du bien ou du côté du mal. D'après les informations fournis, ils organisaient des soirées caritatives, ce qui pouvait dire qu'ils étaient plutôt bénéfiques à part s'ils gardaient l'argent pour eux. Ce que j'aurais fait à leur place.

Ma partenaire s'approchait du corps tout en me demandant mon avis. Il y avait deux blessures au niveau du cou qui pouvait être dû à une morsure de vampire, mais aussi des traces de strangulation. Deux choses qui n'allaient pas vraiment ensemble. Il me fallait un peu plus d'information. Sans parler des traces de sang un peu partout. La victime avait, peu-être, d'autre blessures.


▬ Pour l'instant je ne pense pas à grand chose.

Je ne pouvais pas lui dire à quoi je pensais, car ce meurtre était mêlé au monde magique.  Je me tournais vers les policiers qui nous avaient parler du mari.

▬ Vous savez depuis combien de temps le mari était en voyage d'affaires ? Le médecin légiste a déjà évalué l'heure et la date de la mort ?

Le mari est souvent le coupable pour différentes raisons et son voyage peu tout à fait être un faux alibi. Vu l'état du corps, on voyait clairement que cela faisait plusieurs jours qu'elle était morte.

Codage par Libella sur Graphiorum

Alexie S. Blackwell

Messages : 116
Points RPG : 194
Date d'inscription : 21/06/2018
Age : 27
Localisation : en train de te mettre les menottes

Livre des ombres
RPG/pouvoir:
Pouvoir:
Objets spéciaux:
avatar
Sorcière
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Juil - 11:43

C'est moi que voilà inspecteur gadget
ETHAN && ALEXIE
Il lui fallait un café, noir sans sucre, si elle souhaitait tenir toute la journée. Il n’était pas encore 10 heures qu’une affaire sérieuse lui tombait entre les mains. Les meurtres, le quotidien pour elle. Elle prend les choses avec détachement, à croire qu’elle est habituée face à l’horreur. Elle se doutait que la victime avait souffert ; il n’y avait qu’à observer l’expression de son visage, ou bien est-ce le corps en train de gonfler qui lui fait cet effet. Toujours armée de ses gants, elle regarda les ongles de la victime, fraîchement manucuré, elle tourna la main et vit qu’ils étaient sales sous l’ongle. Puis-je avoir un bâtonnet de prélèvement ? demanda-t-elle concentrée. Elle mit ensuite le bâtonnet dans un sachet pour l’envoyer en analyse.

Un collègue répondit à Ethan que la mort était évaluée à trois jours, mais que pour l’instant ils n’en savaient pas plus. Alexie s’écarta lorsque l’équipe vint chercher le corps, et fit comprendre à Ethan qu’elle allait faire un tour du propriétaire.

Elle décida de partir à l’étage, dans la chambre de la victime. Elle passa par la case dressing, et ne pu qu’envier la garde de robe de la victime. Un tas de chaussure, accordé avec un autre tas de sac à main, avec des vêtements aussi chers les uns que les autres. Un fauteuil trône au milieu avec une petite commode. Elle, actuellement son armoire ressemble à un terrain de guerre, avec des affaires qui traînent un peu partout puisque le travail lui demande beaucoup de temps. Elle rentre chez elle juste pour dormir quelques heures, prend une douche vite fait, essaye de trouver des affaires propres pour ensuite retourner directement au boulot.

Elle fouilla ensuite dans une commode, commode à lingerie apparemment. Les femmes aiment cacher des choses dans cet endroit. A croire qu’elles pensent que personne n’aura l’idée de venir mettre son nez dedans. La victime avait de très bon goût en matière de lingerie, peut-être un peu trop affriolant pour son âge, mais bon elle n’était pas là pour juger… et tout le monde ne pouvait pas s’habiller aussi cool et décontracté que sa mère adoptive. En fouillant, elle tomba sur une paire de menotte rose, le cliché… sauf que cet objet lui fit visionner une scène. La victime était en train de jouer à 50 nuances de Grey avec un homme plus jeune, et pas dans la version soft. Son amant essayait de l’étrangler, tout en la giflant. Elle fut interpellée par le regard de ce dernier, noir sans pupille... mais ne pu en voir d'avantage.

En revenant à la réalité, Alexie en lâcha les menottes. Ce n’était pas la première fois qu’elle était victime de ce genre de flash, mais c’était la première fois que les images étaient aussi nettes. Elle recula de plusieurs pas, blanche comme une morte, en ayant de plus en plus l’impression de devenir folle. c’est quoi ce bordel

code by bat'phanie

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: